L’ancienne présidente du Liberia a reçu le prix Mo Ibrahim Foundation pour la bonne gouvernance

Après le Prix Nobel de la Paix en 2011, l’ancienne présidente du Liberia a reçu le prix Mo    Ibrahim Foundation pour la bonne gouvernance et a été la 1ère femme présidente en Afrique.
Retour sur le parcours de cette femme exceptionnelle.

– Née au Libéria, elle est partie aux USA à ses 17 ans pour continuer ses études,

– Master en administration publique obtenu à Harvard en 1971

– Retour au pays, secrétaire d’État aux Finances entre 1972 et 1978, puis ministre des Finances entre 1979 et 1980

– Elle repart aux États-Unis, poursuit sa carrière dans le domaine financier en travaillant comme économiste pour la Banque mondiale et la Citibank

– Ellen Johnson Sirleaf est investie présidente de la République, le 23 novembre 2005. Elle est la première femme élue à la présidence d’un pays africain

– 2005 : Le Président George W. Bush remet la Médaille Présidentielle de la Liberté, la plus haute distinction civile de la nation, à Ellen Johnson Sirleaf

– En 2008, Prix de la plaque d’or remis par l’archevêque émérite Desmond

Desmond Tutu, d’Afrique du Sud.

– 7 octobre 2011, elle est récompensée du prix Nobel de la paix

– Après 2 mandats, elle laisse le pouvoir à George Weah, son opposant qu’elle a battu de 2006.

– 2018, elle reçoit le prix Mo Ibrahim pour la bonne gouvernance.

Bravo à cette dame de fer.